Notre sélection d’artistes du moment

Grégoire Girard, violon et César Birschner, piano

Irène Jolys, violoncelle

Duo Brady, violoncelles

In Fine Celli, sextuor de violoncelles

Les cordes de Loire

Mais aussi : Nicolas Menut violoncelle, Sarah Zajtmann, piano, les musiciens du festival d’Aze en Mayenne

Et Guilhem Fabre (ici seul au piano) et son camion autour du projet uNopia

Ensemble Lauda, en tournée en France avec Classique pour tous en 2021

Et pour nos accompagnements à l’orgue symphonique, Stéphane Eliot

Les musiciens de l’année Beethoven

Présentation des artistes

Grégoire Girard, violon

Irène Jolys, violoncelle

Raquele Magalhaes, flûte

César Birschner, piano

Grégoire Girard et César Birschner, tous deux étudiants au Conservatoire National Supérieur de Musique et de danse de Paris et lauréats de nombreux prix internationaux, se sont rencontrés en 2014 et ne cessent de se produire ensemble depuis. Les nombreuses et fructueuses expériences en concours et en concerts leur permettent de rechercher à chaque fois plus une identité propre au duo. Le duo Birschner-Girard attache une importance capitale à l’accès pour le plus grand nombre à la musique classique, et vise à élaborer des programmes et des concerts axés tout autant sur la pédagogie que sur la qualité offerte à leur public. Ils se sont produits  à Radio France, à l‘Espace Bernanos à Paris, à l’Opéra d’Avignon, à l’auditorium Maurice Ravel de Saint-Jean-de-Luz, ou encore  à l’Ambassade du Brésil en France . Ils sont d’ores et déjà été engagés lors de la saison 2018 pour se produire au Mans, à Charleville-Mézières, Bayeux, ou encore sur les ondes de France Musique pour l’émission « Générations Jeunes Interprètes » présentée par Gaëlle Le Gallic.

1er prix du CNSM de Paris, Raquele Magalhães est lauréate des Concours Internationaux Maria Canals de Barcelone, des Jeunesses Musicales de Bucarest et de cinq 1er Prix à des Concours Nationaux au Brésil. Sa carrière de soliste a débuté à 11 ans, avec l’Orchestre Symphonique Brésilien. Arrivée en Europe, elle se produisit en soliste avec l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre Symphonique de Galicie (Espagne), l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Shanghai (Chine). En 2019 le label NoMad Music a enregistré un disque prometteur avec Raquele Magalhães et la pianiste Marie-Josèphe Jude, dont la sortie est prévue pour le deuxième trimestre de 2020.

Après avoir étudié à Paris dans les classes de Marcel Bardon et  Raphaël Pidoux, Irène Jolys finalise sa formation supérieure à la « Hochschule für Musik und Darstellende Kunst Stuttgart » dans la classe de

Conradin Brotbek et se perfectionne parallèlement auprès de Philippe Muller. Elle reçoit également les conseils de Jean-Guihen Queyras, Roland Pidoux, Tristan Cornut, Guillaume Sutre et Peter Szabo.

Elle a auparavant obtenu son Prix de perfectionnement avec un Prix d’Excellence en 2016 et son prix de Concertiste en 2015 dans la classe du pianiste Emmanuel Strosser.

Elle a été sélectionnée en avril 2019 par l’Académie Musicale Philippe Jaroussky comme jeune talent de la promotion Ravel 2019-2020 (en résidence à la Seine Musicale), en février 2019 par la Tianjin Julliard school en trio à cordes sous la direction de Guillaume Sutre et a été lauréate en septembre 2016 d’une des plus grandes fondations allemandes «Villa Musica ». Auparavant, elle a obtenu le 1er prix du Concours International Glazounov, a été lauréate du concours national Vatelot Rampal à 18 ans, et lauréate du Concours Rostropovitch Junior à l’âge de 13 ans.

Elle reçoit les conseils du violoniste Renaud Capuçon en duo violon, violoncelle avec le violoniste Samuel Hirsch et collabore avec les compositeurs Karol Beffa, Graciane Finzi et Nicolas Bacri.

Irène joue régulièrement en soliste ou en formation de musique de chambre à Paris, en province ou à l’étranger, notamment en Allemagne et en Suisse. Elle s’est produite en trio avec piano à la Philharmonie de Paris,  à l’église Saint-Roch, aux Archives Nationales, en quatuor à l’église Saint-Eugène à la cathédrale américaine, au couvent des dominicains, à l’église des Blancs-Manteaux et à la cathédrale de Grenoble, en violoncelle solo à l’académie des arts et des belles lettres de Rouen, à La Rochelle, à l’Unesco et à de nombreuses reprises dans les Pays de la Loire.

Elle a été invitée au festival de « l’île de Ré » et au festival de «Saint-Cézaire» en juillet 2017 et a fondé la même année le « Festival des Cordes de Loire » qui a donné sa troisième édition en juillet 2019 dans le Val de Loire. Dans ce cadre, elle se produit en soliste avec d’autres jeunes artistes européens.

Elle a repris en 2019 la direction artistique du festival de Pentecôte « Les Musicales de l’Eure » qui a eu lieu en juin 2019.

Elle est invitée à jouer en soliste comme jeune talent à la 21ième édition du Festival baroque de Sézanne en octobre 2019 et aux Rencontres de violoncelle de Belaye en août 2020.

%d blogueurs aiment cette page :